Les ingénieurs DPE

Success Stories

Christophe V.

Génie Industriel
Promotion 2018
Ce diplôme est l'aboutissement d'un projet personnel ambitieux grâce auquel ma vie professionnelle a déjà positivement évolué.

J’occupe enfin un poste qui me convient avec un large spectre de possibilités largement plus épanouissantes.

Myriam F.

Ingénieur Génie Industriel
Promotion 2017
Ce diplôme valide mon niveau de responsabilité après plus de 20 années d’expérience.

Je peux me projeter dans l’avenir pour ma seconde partie de carrière.

Franc R.

Président de SYS ENR
Promotion 2016
L'année du DPE a été pour moi l'occasion d'une remise en question technique, un état des lieux après nombre d'années en milieu professionnel  

Après un changement de métier de l’informatique vers le bâtiment et les énergies renouvelables ma compétence théorique était suffisante pour assurer la vie de l’entreprise que j’avais créée, par contre, je cherchais un moyen d’améliorer le socle de mes connaissances techniques. Le DPE m’a permis une reconnaissance de ma profession. Mon entreprise a aujourd’hui une autre dimension et je suis reconnu comme expert dans mon métier.»

Aurélie C.

Ingénieur informatique
Promotion 2015
J'ai évolué, assumé ma posture et le regard des autres a changé.

Le diplôme m’a donné envie de me tourner vers des projets qui m’intéressaient mais pour lesquels je n’osais pas postuler.

Cyrille C.

Managing Partner CAIRCY, Expert auprès de la Cour d’appel de Nancy, Ingénieur Génie Electrique
Promotion 2000
Le diplôme m’a donné une porte d’entrée vers le doctorat.

Chercheur reconnu pour mes compétences dans les années 90, je souffrais d’une déficit de légitimité vis-à-vis des institutions françaises et américaines malgré les brevets et publications réalisées. Le DPE a comblé cette lacune en France et m’a permis de réaliser ma thèse en contrat CIFRE.  Le diplôme d’ingénieur et le doctorat mon ouverts de nouvelles portes et ont boosté ma carrière jusqu’à la création de deux entreprises de recherche et d’expertise, une en France (merci le DPE) et une en Suisse (merci le doctorat).

Répertoire

Vous cherchez un ingénieur DPE ? C’est par ici !

Les informations indiquées dans ce répertoire sont la stricte retranscription de celles publiées aux JO référencés.

Publications des ingénieurs DPE

Moniteur du BTP : Une publication d’ingénieur DPE

JC Philip DPE Bâtiment 1991 (Athis Conseil) co-auteur de l'ouvrage traitant la question...Lire la suite

Le regard des hommes sur le Soleil

Serge Rochain, Ingénieur DPE informatique 1985, diplômé de l’université Paris XI Orsay en...Lire la suite

Histoire de la mesure des distances cosmiques

Serge Rochain, Ingénieur DPE informatique 1985, diplômé de l’université Paris XI Orsay en...Lire la suite

De la mécanographie à l’informatique

Serge Rochain, Ingénieur DPE informatique 1985, diplômé de l’université Paris XI Orsay en...Lire la suite

L’électromobilité et son implication dans la régulation des énergies intermittentes

Serge Rochain, Ingénieur DPE informatique 1985, diplômé de l’université Paris XI Orsay en...Lire la suite

FABRICATION DU PAPIER

Jean-Jacques Rasse Ingénieur DPE Gestion des risques 2006 La fabrication du papier :...Lire la suite

MINES & CARRIERES

Laurent Kopp, ingénieur DPE Bâtiment et Travaux Publics 2011, expose dans un article...Lire la suite

GERMES D’AVENIR

Pierre Petit, ingénieur DPE Génie Electrique 1982, nous livre dans cet essai ses...Lire la suite

La sécurité informatique dans la petite entreprise

Jean-François Carpentier, ingénieur DPE informatique 2004 Ce livre sur la sécurité informatique dans...Lire la suite

GUIDE PRATIQUE DE LA DEMOLITION DES BATIMENTS

Jean-Claude Philip, ingénieur DPE Batîment 1991, Fouad Bouyahbar, Jean-Pierre Muzeau Unique, ce guide...Lire la suite
Présentation de réalisations d'ingénieurs DPE

Nos ingénieurs couvrent un large spectre : mécanique, électronique, informatique, réseaux et télécommunication, travaux public, eau et environnement, biologie appliquée, logistique, génie des procédés…

Voici quelques exemples de travaux menés par des ingénieurs DPE :

  • Louise Halm, DPE Matériaux 1942 : première femme Ingénieure DPE, Directrice du Laboratoire Central de l’Union Française des produits Réfractaires, experte internationale dans son domaine, ayant publiée de nombreuses communications sur les alliages légers, la corrosion, les alliages pour l’aéronautique et les céramiques et réfractaires pour la sidérurgie.
  • Lucien Servanty, DPE Aéronautique 1943 : conception du premier avion français à réaction le 6000 Triton.
  • Pierre Le Roux DPE Agriculture 1970 : docteur des universités avec deux thèses en biologie, fondateur et directeur d’un laboratoire d’analyses médicales, expert près de la Cour d’Appel de Rennes.
  • Guy Frézouls DPE Agriculture 1975docteur en biochimie, ingénieur chercheur à la faculté de pharmacie de Paris V.
  • Jean Friess DPE Mécanique 1978 : créateur et président du conseil de surveillance de Realmeca, https://www.realmeca.com/  , concepteur et constructeur de machine-outils.
  • Claude Marchand, DPE Bâtiment 1980 : étude et projet de l’ossature métallique de la basilique de Yamoussoukro.
  • Bernard Moulin, DPE technologie de l’information 1980 : docteur en sciences physiques des plasmas, projets Tore-Supra et ITER du CEA.
  • Maurice Nicolet, DPE électronique 1985 : procédé Visionero visant à suppléer une carence de lecture d’un livre.
  • Serge Rochain DPE Informatique 1985 : diplômé de l’université Paris XI Orsay en astronomie et astrophysique, ancien directeur technique de Fiducial Informatique et PDG Fiducial informatique maintenance, observateur associé à l’observatoire du Pic du Midi.
  • Edouard Albert Fabre, DPE agriculture 1986 : ancien président directeur-général RAGT Semences, ancien Conseiller du Commerce Extérieur de la France, ancien vice-président du MEDEF Aveyron.
  • Pierre Larcher, DPE agriculture 1990 : expert national en Phytopharmacie, agréé par la Cour de cassation.
  • Jean-Claude Philip, DPE bâtiment 1991 : gère depuis 1993 la société BET Philip Ingénierie. Intervenant à l’ESTP et au Conservatoire national des Arts et métiers de Limoges, il est considéré aujourd’hui comme une référence incontournable en matière de démolition. Expert délégué à la Coopération technique internationale, au ministère des Affaires étrangères, il intervient sur divers projets à l’échelle nationale ou internationale. Il a co-écrit le Guide pratique de la démolition des bâtiments (Eyrolles, 2006).
  • Noël Nader, DPE informatique 1995 : pilote le projet européen NETC@RDS.
  • Brigitte Gaillard-Martinie, DPE agroalimentaire 1997 : responsable du plateau technique de microscopie de L’INRA Clemont-Ferrand auteure de nombreuses publications scientifiques
  • Philippe Parain, DPE Electronique 1998 : a redressé avec succès l’entreprise THALES ANGENIEUX entre 2005 et 2012 comme président-directeur général. Il est à l’origine de plusieurs innovations dans l’électronique pour des applications militaires (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Parain ).
  • Mario Lepage, DPE Agriculture 2002 : ingénieur de recherche à IRSTEA, spécialiste de l’écologie des estuaires et coordinateur national des contrôles de surveillance de la directive cadre européenne sur l’eau pour les poissons dans les eaux de transition.
  • Jean-François Carpentier, DPE informatique 2004 : a écrit La sécurité informatique dans la petite entreprise et La gouvernance du système d’information dans les PME (Editions ENI).
  • Fabienne Ertel, DPE Agroalimentaire 2004, codirigeante de http://www.christianpotier.fr/10-potier/208-page-vidéos-christian-potier et ayant préalablement occupé des fonctions très techniques de Directrice Industrielle International Multisites.
  • José Vaz de Matos, DPE Hygiène et Sécurité 2005, vice-président de la Compagnie des Ingénieurs Experts près la Cour d’Appel de Paris.
  • Michel Cartier, DPE mécanique 2009 : ingénieur navigant d’essais, ayant participer aux essais moteurs de l’Airbus 400M.
Consultation des mémoires

Les mémoires des lauréats sont consultables à la bibliothèque du CNAM, à Paris, à l’exception de ceux dont les auteurs ont choisi de maintenir dans la confidentialité.

La SIDPE peut mettre à disposition certains mémoires d’ingénieurs DPE. Pour y accéder, adressez votre demande via contact@sidpe.fr.

Charte éthique de l’ingénieur

(Approuvée par l’Assemblée Générale des Ingénieurs et Scientifique de France. du 12 mai 2001)

L’ingénieur dans la société.

L’ingénieur est un citoyen responsable assurant le lien entre les sciences, les technologies et la communauté humaine; il s’implique dans les actions civiques visant au bien commun.

L’ingénieur diffuse son savoir et transmet son expérience au service de la Société.

L’ingénieur a conscience et fait prendre conscience de l’impact des réalisations techniques sur l’environnement.

L’ingénieur inscrit ses actes dans une démarche de « développement durable ».

L’ingénieur et ses compétences.

L’ingénieur est source d’innovation et moteur de progrès.

L’ingénieur est objectif et méthodique dans sa démarche et dans ses jugements. Il s’attache à expliquer les fondements de ses décisions.

L’ingénieur met régulièrement à jour ses connaissances et ses compétences en fonction de l’évolution des sciences et des techniques.

L’ingénieur est à l’écoute de ses partenaires; il est ouvert aux autres disciplines. L’ingénieur sait admettre ses erreurs, en tenir compte et en tirer des leçons pour l’avenir.

L’ingénieur et son métier.

L’ingénieur utilise pleinement ses compétences, tout en ayant conscience de leurs limites.

L’ingénieur respecte loyalement la culture et les valeurs de l’entreprise et celles de ses partenaires et de ses clients. Il ne saurait agir contrairement à sa conscience professionnelle. Le cas échéant, il tire les conséquences des incompatibilités qui pourraient apparaître.

L’ingénieur respecte les opinions de ses partenaires professionnels. Il est ouvert et disponible dans les confrontations qui en découlent.

L’ingénieur se comporte vis-à-vis de ses collaborateurs avec loyauté et équité sans aucune discrimination. Il les encourage à développer leurs compétences et les aide à s’épanouir dans leur métier.

 L’ingénieur et ses missions.

L’ingénieur cherche à atteindre le meilleur résultat en utilisant au mieux les moyens dont il dispose et en intégrant les dimensions humaine, économique; financière, sociale et environnementale.

L’ingénieur prend en compte toutes les contraintes que lui imposent ses missions, et respecte particulièrement celles qui relèvent de la santé, de la sécurité et de l’environnement.

L’ingénieur intègre dans ses analyses et ses décisions l’ensemble des intérêts légitimes dont il a la charge, ainsi que les conséquences de toute nature sur les personnes et sur les biens. Il anticipe les risques et les aléas; il s’efforce d’en tirer parti et d’en éliminer les effets négatifs.

L’ingénieur est rigoureux dans l’analyse, la méthode de traitement, la prise de décision et le choix de la solution.

L’ingénieur, face à une situation imprévue, prend sans attendre les initiatives permettant d’y faire face dans les meilleures conditions, et en informe à bon escient les personnes appropriées.

Le Prix de la SIDPE

Pour mettre en valeur ses ingénieurs diplômés d’État et leurs remarquables réalisations, la SIDPE a créé son Prix en 1996.

Chaque année, il récompense des initiatives (la création d’une entreprise significative,  une réalisation, une conduite de projet technique, un dépôt de brevets, un ouvrage scientifique ou économique de référence…) ou distingue un ingénieur présentant une carrière exceptionnelle.

Les prix attribués

Un règlement interne définit les conditions d’attribution de ce prix.